Enseignants

Retour à la liste

Questions - Réponses

Quels sont les signes d’alarme d’une utilisation problématique des jeux vidéo ? Peut-on en arriver à une véritable dépendance ?

Les indices d’utilisation problématique les plus régulièrement cités sont les suivants:

  • une personne qui passe la majeure partie de son temps à jouer sans pouvoir s’arrêter ;
  • une personne qui s’isole complètement dans son monde virtuel pour éviter la réalité, et ce, au détriment de la famille, des amis, de l’école, des activités sportives ;
  • une personne agitée et irritable lorsqu’elle ne joue pas et qui recourt au mensonge sur le temps consacré au jeu.

Notons que le temps passé à penser à son jeu est un indice tout aussi important que le temps consacré à y jouer.

La dépendance, ou plutôt l‘addiction (voir "Est-ce une question d'abus ou de dépendance ?") aux jeux vidéo est un phénomène quasi inexistant chez les enfants de 10-12 ans. A cet âge, ce qu’on observe c’est parfois un abus de jeux vidéo. A ce titre, le service d’Information Promotion Education Santé de l’ULB (SIPES) a retenu comme critère de consommation abusive le fait de jouer pendant quatre heures ou plus par jour. Cet abus concernait 12,1 % des 12-20 ans en 2006.

Favresse D., De Smet P., Tabac, alcool, drogues et multimédias chez les jeunes en Communauté française de Belgique. Résultats de l’enquête HBSC 2006. Service d’Information Promotion Education Santé (SIPES), ESP-ULB, Bruxelles, 2008.

Vos réactions
__react__



Communauté française, Education permanente